Règlement intérieur

Règlement Intérieur
Ecole Sainte Marie – Vallet

 

1.   les relations école / famille
Une œuvre d’éducation ne peut réussir que dans le dialogue et la confiance entre la famille et l’école.

Pour une bonne relation de l’école et de la famille :

  • Les enseignants et les membres de la communauté éducative s’interdisent tout comportement, gestes et paroles qui traduiraient du mépris à l’égard de l’élève ou de sa famille.
  • Les élèves comme leurs familles doivent s’interdire tout comportement, gestes et paroles qui porteraient atteintes à la fonction de tout adulte intervenant au sein de l’école.
  • Les problèmes entre enfants se règlent  directement avec les enseignants ; tout parent voulant régler un conflit n’interviendra pas directement auprès de l’enfant mais viendra en informer l’enseignant qui prendra les dispositions nécessaires.

Pour une bonne information et communication mutuelle ainsi qu’un bon fonctionnement :

Lors de l’inscription les parents ont pris connaissance des orientations éducatives et pédagogiques de l’établissement (voir la plaquette).

    • L’organisation pédagogique et la répartition des élèves dans les différentes classes est du seul rôle du conseil de cycle sous la responsabilité du chef d’établissement. Les avis des familles ne pourront pas être pris en compte, la décision relève du conseil de cycle.
    • Le règlement intérieur est remis à chaque famille et signé par elle dans le contrat annuel de scolarité.
    • Aucune atteinte à l’intégrité des personnes ne sera tolérée sur les réseaux sociaux, mails, sites et autres blogs, tant de la part des enseignants, encadrants que du côté des familles et des élèves.  L’utilisation de la communication par internet ne dédouane pas l’auteur des propos des règles de respect de la personne en vigueur. Des propos injurieux ou diffamatoires publiés par internet peuvent faire l’objet d’une procédure pénale et/ou disciplinaire (ref loi 29/07/1881 modifiée en 2012)
    • La « pochette » de correspondance informe les familles de la vie de l’établissement. Elle est en permanence dans le cartable de l’enfant (ou remis à celui-ci en maternelle). Les parents la consultent régulièrement.
    • Les circulaires insérées dans la pochette de correspondance et les travaux des élèves (cahiers, contrôles…) doivent être signés par les parents et rendus à la date demandée.

    Respecter les dates, c’est respecter le bon fonctionnement de l’école et de la classe.

    • Les parents informent immédiatement l’enseignant et la direction, de tout changement dans la situation familiale ou de tout événement pouvant avoir des répercussions sur la vie  et la scolarité de l’enfant. A l’occasion de tout changement, ils fournissent au chef d’établissement les adresses où les documents doivent être envoyés ainsi qu’un extrait du jugement fixant l’exercice de l’autorité parentale et la résidence habituelle de l’enfant pour les parents concernés.
    • En cas de changement de coordonnées téléphoniques, d’adresse, des personnes autorisées à venir rechercher l’enfant, l’établissement doit en être informé par un courrier écrit.
    • Les parents sont reçus par les enseignants, sur rendez-vous.
    • Le livret scolaire (cahier de réussites en maternelle) rend compte aux familles, des progrès de l’enfant.
    • Les programmes et projets pédagogiques sont présentés aux parents à l’occasion d’une réunion au cours du premier trimestre.
    • Les élèves du cycle 3 (CE2 au CM2) auront une activité piscine sur une période.
    • En cas d’incident grave lié à la vie scolaire, d’accident ou de maladie, les parents sont immédiatement prévenus par téléphone. Toutes les mesures nécessaires imposées par la santé de l’enfant sont immédiatement prises.
    • En cas de désaccord avec une décision prise à l’école par rapport à leur enfant (attitude, travail scolaire…) ou pour toute incompréhension liée à une information reçue, l’enseignant ou le chef d’établissement peut apporter les explications nécessaires.
    • Les parents s’imposent de ne pas désavouer l’enseignant devant l’enfant.
2.   Vivre ensemble
L’école est un lieu de travail et d’apprentissage de la vie en société. Les actes interdits par la loi sont interdits à l’école.

VIVRE ENSEMBLE C’EST :

  • Respecter les autres, leurs familles et leurs différences.
  • Se respecter  soi-même.
  • Respecter le mobilier et le matériel mis à la disposition des élèves.
  • Respecter la propreté des locaux et des installations sanitaires.
  • Adopter une attitude d’élève en donnant le meilleur de soi-même tant au niveau de son comportement et de son travail.
 VIVRE A PLUSIEURS NECESSITE  QUELQUES REGLES :

Il est interdit aux élèves de l’école de:

  • de mastiquer du chewing-gum à l’école.
  • de cracher,
  • d’apporter  à l’école tout objet susceptible d’occasionner des blessures ou de provoquer du désordre.
  • Tous les objets « extra – scolaires » (jeux électroniques, téléphone, appareil sonnant, lecteur MP3…) sont interdits dans l’établissement pour le respect de tous.
  • De prendre des objets qui ne leur appartiennent pas.
Nous acceptons certains jeux au primaire (non en maternelle par souci de sécurité) :
  • Billes (aucun boulet)
  • Cartes, figurines, petites voitures
  • Elastiques
  • Cordes à sauter
    Les autres jeux ne sont pas autorisés.

En cas de mauvaise utilisation des jeux (violences et conflits divers), l’enseignant ou tout adulte surveillant supprimera sur le champ le jeu aux enfants concernés. Il sera rendu selon la décision de l’enseignant.

Mais l’école se dégage de toutes responsabilités en cas de perte, vol et échanges injustes.
VIVRE A PLUSIEURS NECESSITE DES ENGAGEMENTS MUTUELS:

  • Les élèves ne doivent pas avoir d’argent ou d’objets de valeur sur eux.
  • Les vêtements de cour, les bonnets, les écharpes doivent être marqués  au nom de l’enfant.
  • L’école ne peut être tenue pour responsable des pertes, vols ou détérioration des affaires des élèves  commis à l’intérieur de l’Etablissement. Il n’existe aucune assurance pour couvrir ce risque.
  • Les élèves ne doivent subir  aucune pression ni racket. Ils avertiront immédiatement un adulte, sans aucune peur, sûrs d’être écoutés et protégés.

NE PAS RESPECTER  LES REGLES POURRA ENTRAINER DES SANCTIONS APPROPRIEES ET GRADUEES:

Les adultes (enseignants et le personnel) de l’école décident et sont garants des sanctions. 

►Toute sanction devient OBLIGATOIRE ; nul ne pourra s’y soustraire.

►En cas de faute grave ou de fautes répétées le conseil des maîtres se réunit et vote une sanction appropriée.

Ces mesures font l’objet d’un écrit adressé à la famille. 

3.   L’organisation de la vie des élèves
Entrées et sorties de classe : Accueil et remise des élèves aux familles
  1. Entrées et sorties de classe : Accueil et remise des élèves aux familles

Entrées:

  • L’entrée sur la cour des parents et enfants, n’est autorisée que 10minutes avant le début de la classe soit 8h45 et 13h20  L’accueil du périscolaire commence à 7h30 jusqu’à 8h45.
  • Le mercredi dès 8h35 jusqu’à 11h45: une garderie est gratuite de 11h45 à 12h30

Les parents et les enfants attendent au portillon de l’école la sonnerie pour pénétrer sur la cour.

  • Il est interdit de se garer sur le stationnement réservé aux cars et de s’arrêter sur le passage piéton.
  • L’accueil en classe des enfants de P.S, M.S et GS a lieu  jusqu’à  9 heures, heure de début des activités scolaires (le portail de l’école ferme à 9 heures).
  • En maternelle : les familles accompagnent ou reprennent leur enfant dans  leur classe.
  • Au primaire : les familles laissent ou reprennent leurs enfants sur la cour de l’entrée.
  • Le périscolaire prend en charge les élèves inscrits dès la sortie des classes ainsi que les enfants pour lesquels les familles n’ont pu les reprendre à l’heure à la sortie des classes.
  • Le centre de loisirs Léo Lagrange  prend en charge les enfants inscrits le mercredi à 11h45 à l’école.
  • Les transports scolaires prennent les élèves inscrits auprès de la municipalité à la sortie des classes.

POUR DES RAISONS DE SECURITE ET DE SURVEILLANCE, NOUS VOUS DEMANDONS DE NE PAS VOUS ATTARDER SUR LA COUR.
Nous vous rappelons qu’il est interdit de fumer, de circuler sur la cour en vélo ou de pénétrer au sein de l’école avec son chien.
Entrées et sorties de l’école :

  • Les enfants seuls sur la cour le matin  avant 8h45 ou le soir  après 16h10 seront accompagnés au Périscolaire qui sera facturé aux familles.
  • Les enfants inscrits à l’activité pédagogique complémentaire arrivent à l’heure demandée.
  • Nous rappelons aux familles des enfants externes que les élèves sont admis sur la cour seulement à partir de 13h20.

Autorisation de quitter l’école :

  • Seuls les enfants du cycle III (CE2/CM1/CM2) sont autorisés à rentrer seuls chez eux après la classe, avec  accord écrit des
    parents. Ils devront présenter leur carte verte remise au début de l’année  à l’adulte surveillant au  portail. Ils peuvent raccompagner leur frère ou leur sœur du cycle 2 si l’accord le précise et est noté sur la carte verte.
  • Les enfants de CP et de CE1 ne sont pas autorisés à sortir seuls.La famille informe par écrit l’enseignant des personnes autorisées à reprendre l’enfant exceptionnellement et pour tout changement.
  • Sur demande écrite des parents à titre exceptionnel, un élève peut être autorisé par la direction, à quitter l’école en cours de journée. L’enfant sera obligatoirement accompagné d’un adulte et sous sa responsabilité pour l’aller et le retour jusqu’à sa classe. L’assiduité étant une obligation scolaire, les rendez-vous de médecins ou de dentistes sont pris en dehors des horaires scolaires.
  • En cas de plan d’alerte et de confinement (PPMS : plan particulier de mise en sûreté en cas de tempête, inondation…, nuages toxiques..) mis en place après alerte de la mairie, les familles ne sont pas autorisées à venir rechercher leur enfant avant la fin de l’alerte.

Respect des horaires :

  • La ponctualité marque le respect du travail de chacun et est une obligation légale par rapport au travail scolaire. Les enfants ne sont pas tenus responsables du retard de leurs parents.
  • Tout retard fait l’objet d’une information téléphonique ou écrite avant 9 heures et écrite au retour de l’enfant.
  • L’accueil péri-scolaire du soir se termine à 19h précises. L’école ferme ses portes à cette heure là.

Transports scolaires :

  • Tout enfant monté dans le car n’est plus sous la responsabilité de l’école. Le port du gilet jaune est obligatoire à la montée et à la descente du car. il est fourni par la communauté de communes lors de l’inscription.
  • Les départs anticipés en car décidés par le conseil général ou la municipalité pour des raisons météorologiques ou autres…ne seront pas autorisés par la direction pour des raisons de sécurité. En effet, l’école ne peut pas appeler toutes les familles pour s’assurer qu’un adulte réceptionnera l’enfant à sa descente du car. Le principe du conseil général  étant : « Tout car qui ne passe pas le matin ne passera pas le soir » Les familles doivent s’informer auprès de la communauté de communes (par le site internet…) en cas de non circulation des cars. L’école n’en est aucunement responsable. Néanmoins, en cas de non passage du car le soir, les enfants seront accueillis à l’accueil périscolaire gratuitement.

Absences :

  • L’inscription d’un enfant à l’école rend sa présence obligatoire tous les jours de classe.
  • En cas de maladie ou d’absence imprévue, les parents devront téléphoner à l’école ou informer directement l’enseignant le jour même, (dans la première ½ journée d’absence) et les autres jours si elle se prolonge..
  • Toute absence doit être justifiée par écrit au retour de l’enfant par un courrier des parents ou le cas échéant en fournissant un certificat médical.
  • Les absences prévues doivent être signalées à l’école par un bulletin d’absence daté et signé. Le bulletin est remis à l’enseignant puis transmis à la direction.
  • Le chef d’établissement ne peut pas accorder des autorisations d’absence de plus de 48h, les demandes sont transmises auprès de l’Inspecteur d’académie de la circonscription.
  • Les absences répétées, ou injustifiées, pourront avoir pour conséquence : l’information des autorités Académiques
4.   Vie quotidienne.
    • Les enfants de maternelle ne sont admis à l’école qu’à la condition d’être propres. En cas d’accidents répétés l’enfant sera remis à sa famille.
    • Les élèves des classes de Pré-Petite section ayant moins de 3 ans, ne pourront pas participer aux sorties scolaires durant toute l’année sauf celle du mois de juin pour des raisons de sécurité et d’encadrement.
    • Les élèves des classes de pré-petite section seront admis seulement la matinée. Le 1er mois n’est pas facturé car les élèves seront en adaptation sur deux ½ journées.
    • Des dispositions particulières peuvent être prises pour les enfants atteints de certaines affections ou de handicaps compatibles avec une scolarité (projet de scolarisation partielle ou autre…)
    • La place d’un enfant malade ou fiévreux n’est pas à l’école, pour son bien-être et la santé des autres enfants. La famille prend ses dispositions pour ne le confier à l’école que complètement rétabli.
    • L’école n’est pas autorisée à administrer de médicaments aux enfants. Pour la sécurité de chacun, il est strictement interdit aux élèves d’être en possession de médicaments.
    • Pour certains traitements particuliers et exceptionnels les parents sollicitent l’autorisation de la direction en lien avec le médecin scolaire. Une autorisation de prise de médicaments visée par le médecin scolaire sera mise en place.
    • Les enfants souffrant de maladies chroniques ou sur la longue durée ou d’allergies graves, font l’objet d’un projet d’accueil individualisé (PAI), élaboré et signé entre la famille, le médecin traitant, le médecin scolaire et l’école.
    • Lors des incidents de la vie scolaire, les enseignants se limitent aux premiers soins conformément au protocole du 6 janvier 2000.
    • Lutte contre les poux : la vie en collectivité (école, transport, restauration et vestiaires…) est l’occasion d’être encore plus vigilant sur la question récurrente des poux.

    Une note de l’Inspection Académique informe les parents de « la nécessité d’une surveillance journalière de tous les enfants fréquentant la classe, ainsi que des frères et sœurs et d’un traitement immédiat dès que la parasitose est constatée ». Que « La suppression de cette parasitose ne se fera qu’au prix de mesures d’hygiène très strictes au sein de chaque famille. »   Pour agir plus efficacement, merci de prévenir l’enseignant(e) dès les premiers signes.

 

Administration :        le secrétariat de l’établissement est ouvert :
du lundi au vendredi de 8h30 à 12 h et de 13 h 45 à 17h30

Rappel : l’assurance individuelle accident est obligatoire. Une assurance est prise par l’école si la famille ne présente pas de justificatifs et lui sera facturée.